Cabinet Sophrypnose®
Cabinet de thérapies brèves et alternatives
à Cahors et Luzech

Pourquoi avoir recours à l'hypnose ET à la sophrologie ?

     La sophrologie et l'hypnose sont des techniques sœurs, certes l'une s'adresse à la conscience et l'autre au subconscient, mais c'est justement selon moi cette complémentarité qui est intéressante.

     Ce que nous cherchons à obtenir là, c'est une meilleure efficacité, prenons par exemple le sevrage tabagique, la sophro et l'hypnose sont toutes deux aussi efficaces l'une que l'autre pour aider à arrêter de fumer, avec l'hypnose les résultats sur le comportement sont plus rapides, l'objectif primaire, celui de cesser de fumer est rapidement atteint, mais pour consolider le seuvrage il serait idiot de se priver d'utiliser la sophro pour venir, par le corps, en soutient après l'arrêt définitif du tabac lorsque c'est nécessaire.

     C'est pour cette raison que le cabinet s'appelle SOPHRYPNOSE® ce néologisme a été créé en associant les noms des deux pratiques utilisées dans un but commun, celui de rendre son autonomie au patient.

Quelles en sont les applications ?

     Il serrait fastidieux comme on le trouve sur la plupart des sites internet de lister ici les applications des thérapies brèves qui vont du bégaiement à l'arrêt du tabac en passant par la plupart des addictions, la presque totalité des troubles du comportement, les douleurs chroniques, les problèmes de confiances en soi ou bien encore le pipi au lit, les cauchemars à répétition de nos plus petits ... et biens d'autres encore.

     Internet et la presse regorgent suffisamment d'informations et d'articles sur les bienfaits de la sophro, de l'hypnose et leurs applications, j'ai donc décidé pour une plus grande clarté de laisser à chacun le soin de m'appeler, je suis à votre disposition pour que nous trouvions ensemble une solution à votre problème, le talent seul du praticien quel qu'il fut est inutile sans le propre pouvoir de décision du patient.

Patients ?

"Le mot patient est dérivé du mot latin patiens, participe présent du verbe pati,

signifiant « celui qui endure » ou « celui qui souffre ».


    Je voudrais ici, pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, expliquer l'utilisation que je fais du mot "Patients" pour désigner ceux que d'autres de mes collègues nommerait " Clients". Pour moi, il n'y a pas de hiérarchie de la souffrance lorsque quelqu'un demande de l'aide, quelle qu'elle soit, par conséquent j'utilise volontairement le mot patient. En aucun cas je ne me considère  comme un soignant, je suis un coach, un aidant ... Mais je revendique l'usage de ce mot en raison simplement de son étymologie : celui qui souffre !

PRATIQUES

BRUNO GRATPANCHE
à CAHORS et LUZECH

Cabinet de Luzech

116 avenue d'Uxellodunum
46140 Luzech

Cabinet de Cahors

14 Avenue Jean JAURES
46000 Cahors

Du Lundi au Vendredi de 10h à 20h

Le Samedi de 9h à 18h

DERNIER TÉMOIGNAGE

"Merci encore à vous."

Par Michel B.

Sur les conseilles d'une amie, je suis allé voir M GRATPANCHE sans trop de conviction et me voilà maintenant en train de faire ça promo, ici dans cet avis. Merci Monsieur pour votre écoute, votre aide et votre gentillesse, vous êtes selon moi un grand professionnel et une vrai " Faiseur de bien " Michel

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.